De l’Estaque au musée d’Histoire: comment se raconte l’histoire des quartiers populaires ?

Journée d’étude le samedi 16 janvier 2016, programmée dans le cadre du projet Des traces au patrimoine : travailler, habiter à l’Estaque, exposition-dossier visible jusqu’au 31 janvier 2016 au musée d’Histoire de Marseille.

PROGRAMME DE LA JOURNÉE

Retour sur la restitution de l’histoire et de la mémoire des îlots d’habitations Chieusse – Pasteur.

9h30 – Accueil café

10h00 – 11h00
Des traces au Patrimoine : recueillir la parole des habitants des îlots d’habitations Chieusse Pasteur. 
En présence de l’association Approches, Cultures & Territoires, de Katia Kovacic et de Bat Sheva Papillon de l’association L’Orage, de Leïla Yahiaoui et de Marie Beschon, doctorante en anthropologie (Ehess, Paris).

11h00 – 11h30

Présentation de la démarche des architectes de l’association Face à Face aup© (Architecture et Urbanisme de Proximité), en présence de Bertrand Reymondon et d’autres intervenants.
11h30 – 12h30
Les acteurs sur le terrain de la mémoire En présence d’Anne-Laure Leconte (Les Allumettes) et du Musée Nomade du Quotidien (sous réserve).

14h30 – 15h30

Les enseignants, l’école et les élèves : entre témoignages et transmission En présence de Jacques Vialle, Directeur de l’école élémentaire Estaque Gare, de Margareth et Daniel Moreno, anciens instituteurs de la même école.

15h30 – 17h00
Raconter l’histoire ensemble : perspectives 2016 du projet « Des Traces au Patrimoine ». Débat – Discussion

Journée d’étude
Samedi 16 janvier 2016 de 10h à 18h

Auditorium du Musée d’Histoire de Marseille
2, rue Henri-Barbusse
13001 Marseille

Accès libre (par le hall d’accueil du musée), dans la limite des 200 places disponibles.

Soutenu par le Ministère de la Culture, l’ambition du projet « Des traces au patrimoine » est de contribuer au processus de patrimonialisation de la mémoire et de l’histoire des habitants et des espaces peu représentés dans les collections des équipements patrimoniaux à Marseille.

Né d’un partenariat entre le Musée d’Histoire de Marseille et l’association Approches Cultures et Territoires, ce projet participatif associe, depuis 2013, des habitants, des membres d’associations, des professionnels du patrimoine, des chercheurs universitaires… autour des îlots d’habitations Chieusse-Pasteur, dans le quartier de l’Estaque et souhaite montrer l’importance historique et patrimoniale de cet ensemble contemporain dans sa dimension interculturelle.

 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Ramzi Tadros (8 janvier 2016). De l’Estaque au musée d’Histoire: comment se raconte l’histoire des quartiers populaires ? Marseille, ville-monde : mémoire, histoire, patrimoine. Consulté le 25 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/v7o7